Le fonctionnement - Fiche technique de la monnaie

Accueil : Les BLÉS
 

BLES. Bon Local pour l’Economie Solidaire

Monnaie complémentaire dans la région de Grez-Doiceau ( Brabant Wallon)|

Date de lancement

lors de la St Georges 2015

Instigateurs

GeT’iT, l’atelier d’économie locale, sociale et solidaire de Grez en Transition, groupe local de Financité.

Objectifs

Nous organisons une consommation raisonnée de proximité, basée sur des circuits courts, durables et respectueux de l’homme et de la nature|

  • 1. Faire travailler l’argent localement en évitant la fuite des richesses. Notre monnaie dynamise les échanges économiques et augmente la richesse locale. Elle valorise les savoirs faire des acteurs locaux. En circulant localement, elle réinjecte les plus-values réalisées au bénéfice de la collectivité et donc la soutient.
    • Exemple pour l’utilisateur : En achetant un pain avec la monnaie locale dans une boulangerie locale, vous incitez le boulanger à chercher ses matières premières (farine, céréales, bois) localement pour écouler ses billets. La monnaie est donc réinvestie localement et favorise la création d’emplois dans notre région.
    • Exemple pour le professionnel : Les consommateurs utilisant la monnaie investissent dans le développement des activités des professionnels locaux. On concentre le choix des consommateurs sur des activités locales.
  • 2. Encourager la solidarité économique. Notre monnaie développe une solidarité entre les acteurs (acheteurs, producteurs, distributeurs…) et permet d’inclure des activités trouvant difficilement leur place dans l’économie de l’Euro/économie de marché/économie classique.
    • Exemple pour l’utilisateur : Le lien direct du consommateur avec les producteurs, via des circuits courts favorise la transparence, la confiance mutuelle et la solidarité. Des services inexistants actuellement, tels que l’accompagnement de personnes âgées pour faire leurs courses, la livraison de légumes à vélo pourraient être payés en monnaie locale.
    • Exemple pour le professionnel : Des synergies sont recherchées avec d’autres acteurs économiques de la zone, afin de développer des filières les plus complètes possibles au niveau local.
  • 3. Lutter contre la spéculation en monnaie et en marchandise. Notre monnaie, par sa conception, protège une quantité d’Euros de la spéculation et incite à pratiquer des prix équitables.
    • Exemple pour l’utilisateur : Les euros issus de la vente des blés sont placés dans une banque éthique, le Crédal par exemple. Cette banque est indépendante du système bancaire et des mécanismes de spéculation. Une partie de cet argent est investi dans les activités des commerçants locaux sous forme de prêts (taux d’intérêt intéressants, financement d’activités non financées par banques traditionnelles,…).
    • Exemple pour le professionnel : Idem
  • 4. Valoriser les richesses locales immatérielles. Notre monnaie promeut aussi les activités qui ne sont pas prises en compte par l’économie marchande (conservation et promotion de la culture, sauvegarde de l’environnement et utilisation durable des ressources, bonne gouvernance responsable)
    • Exemple pour l’utilisateur : Des activités culturelles telles que une bibliothèque mobile, des expos et des concerts d’artistes locaux ou d’ailleurs, des séances de cinéma seront accessibles moyennant monnaie locale. La monnaie crée et est un lien matériel de reconnaissance entre des personnes qui partagent les mêmes valeurs de bonne gouvernance. Par son fonctionnement, la monnaie soutient activement les associations.
    • Exemple pour le professionnel : La signature de la charte par les professionnels (cf. objectif 5) attire l’attention sur des principes de bonne gouvernance et de respect de l’environnement. La monnaie crée et est un lien matériel entre les commerçants et les consommateurs qui partagent les mêmes valeurs éthiques.
  • 5. Promouvoir et communiquer les valeurs de la Charte de GeT’iT. Notre monnaie repose sur la Charte de GeT’it comme cadre éthique cohérent, social et solidaire.
    • Exemple pour l’utilisateur : La monnaie locale véhicule les valeurs visant à instaurer plus d’éthique dans l’économie et à recentrer cette dernière sur l’humain. Les professionnels participant à cette initiative (tous ? ou différents statuts : semeurs de blés ?) signent une charte éthique et s’engagent à améliorer leurs pratiques dans ce sens. En tant que consommateur, vous soutenez ces acteurs et favorisez ces valeurs de manière concrète. Utiliser des blés correspond à un ’vote citoyen’ pour la société que l’on laissera à nos enfants.
    • Exemple pour le professionnel : Une charte visant à instaurer plus d’éthique dans l’économie constitue un des piliers de la monnaie locale. Les professionnels sont invités à intégrer le réseau en signant la charte afin de pouvoir participer à l’évolution du système.

Public

Les habitants et les acteurs économiques locaux. Ouverture aux professionnels des communes limitrophes

Mécanismes

  • Une monnaie locale complémentaire à l’Euro ; équivalence 1 BLES = 1 Euro
  • Rédimage (dé-incitant à la sortie) de -5% (suspendu à un vote en AG, en attendant : pas de rédimage).
  • Incitant à l’entrée variable (0 à +5%) selon la nécessité de réguler les flux (suspendu à un vote en AG, en attendant : pas d’incitant).
  • Les associations qui font comptoir “Semeurs de BLES” récupèrent une commission de +5% pour aider leur financement (suspendu à un vote en AG, en attendant : pas de commission).
  • billets de 1/5/10 BLES
  • Garantie : taux de couverture à 90%. communication sur l’usage des 10% : financement et investissements coopératifs locaux (suspendu à un vote en AG, en attendant : couverture de 100%).
  • Accompagnement des professionnels pour trouver des fournisseurs qui acceptent la monnaie. Les professionnels sont invités à rendre la monnaie en BLES et/ou à tenir un comptoir “Semeurs de BLES”.

dans un second temps

  • en version électronique pour les domiciliations (GAS…)
  • micro-crédits : via un compte, par exemple au CREDAL, comme fond pour l’investissement local. 1€ attribué à un projet par le BLES > 1€ ajouté par le CREDAL

Volumes

  • Population de + de 18 ans : ± 8000 personnes
  • Masse monétaire : 50.000 BLES en 2015, 200.000 en 2020
  • évaluation timide (voir simulateur - option D : http://urlc.fr/gjQ5JN) :
    • 2015 :
      • 25 professionnels / 100 usagers / 70 eq.€ par an par usager
      • > 10.000 BLES en circulation
      • > volume d’échange estimé à ± 50.000 eq.€ (5 rotations)
      • > ± 1.000€/an pour investissements coopératifs…
    • 2020 :
      • 125 professionnels / 500 usagers / 200 eq.€ par an par usager
      • > 200.000 BLES en circulation
      • > volume déchange estimé à ± 1.000.000 eq.€ (5 rotations)
      • > ± 3.500€/an pour investissements coopératifs…|

Financement

  • Non membres = gratuit
  • Cotisations membres
    • professionnel : 25€/an. le membre participe à l’évolution de la monnaie et bénéficie de la communication
    • usager qui devient membre : 15€/an et il reçoit 10 BLES en retour
  • Crowdfunding : lancement d’un appel à financement participatif 5000€
  • Soutien Fondation Roi Baudouin : 2500€ ?
  • Réseau Financité 1000€ + ±500€ / an en fonction des activités
  • Région ? Province ? Commune ?|

Membres

  • Sont membres de la coopérative GeT’iT
  • Ont, à ce titre, le droit de participer aux décisions, à la gestion de la monnaie
  • Font partie du réseau deGeT’iT (future plateforme, informations/communication, partenaires…)
  • Peuvent présenter des projets aux micros financements

Com

  • Autocollants “Semeurs de BLES” pour les professionnesl
  • Promotion des professionnels via communication web et papier

Contacts

get.it@grezentransition.be, monnaie@grezentransition.be